4e journée de Coupe CIFR rugby à 5

4e journée de Coupe CIFR rugby à 5

Dimanche. 9h00 du matin. Rosny-Sous-Bois. 26 novembre. A priori, toutes les conditions n’étaient pas réunies pour une partie de plaisir. A priori. Rapidement, les bonnes surprises s’enchaînent : accueil prévenant, soleil (presque) généreux, vestiaire immense (du moins pour 6 joueurs. A quinze, ça doit être une autre histoire), organisation carrée, terrain… disons… avec de l’herbe. 6 joueurs sont présents à l’appel de la 4e journée de Coupe CIFR Rugby à 5. Les beaux maillots Clamart vintage 90’s rehaussent avantageusement l’allure de la troupe.

Phase de poule

Deux poules ont été organisées pour répartir sept équipes. Nous intégrons celle de quatre. Nous jouerons donc trois match. Soit un de plus que dans l’autre poule. Où ils ne sont donc que trois. Ça va ? Tout le monde suit ?

La première rencontre nous oppose aux Cougarachas de Puteaux qui finiront par remporter le tournoi du jour. Nous continuons donc de perpétrer ce qui devient une double habitude: s’enfiler la meilleure équipe d’entrée et mettre une mi-temps pour réaliser que nous sommes sortis du lit. Les progrès en défense et un certain opportunisme permettent tout de même de virer aux citrons sur un score de parité. La deuxième mi-temps est de bien meilleur calibre : dynamisme et vitesse mettent à mal la défense adverse et pourtant… pourtant, deux interceptions assassines aboutissent à deux essais adverses et scellent une défaite finale 3 à 1. C’est rageant. Nous étions à portée. Un certain P. était même à portée d’en-but au moment de la passe fatale. Mais il vaut mieux perdre en envoyant du jeu que…. Bref.

Deuxième match contre le RCT, avec un T comme… Thierrypontain bien sûr ! Des « petits » nouveaux sur le circuit +35, qui pratiquent un jeu direct, sans fioriture et qui nous ont sevrés de ballons tout au long de la partie. Heureusement, nous restons patients et disciplinés en défense et sur nos rares possessions, nous envoyons du jeu pour profiter d’une vitesse supérieure et planter 4 jolis pions qui nous rendent le sourire et nous remettent en selle dans le tournoi. Reste à poser un peu plus la main sur la balle.

Ce sera chose faite sur le troisième match contre nos hôtes du jour : le Five for Rosny. Un match un peu haché, mais sérieux dans l’ensemble, où nous finissons sur le score de 7 à 1. Du jeu, du jeu, du jeu, ça envoie aux ailes, ça prend de la vitesse, ça redonne de la confiance, après deux premières journées où l’on s’était senti un peu frustrés offensivement. Restent malgré tout quelques sautes de concentration qui permettent à nos valeureux adversaires de percer plein champ et d’aller sauver l’honneur. Il y a encore du travail.

Match de classement de cette 4e journée de Coupe CIFR Rugby à 5

Alors les matheux ? On finit combien après deux victoires pour trois matchs joués dans une poule de quatre ? Seconds, bravo, et nous voilà donc invités à disputer le match pour la troisième place de cette 4e journée de Coupe CIFR Rugby à 5.

Nous retrouvons cette fois Courbevoie, pour un derby 100% altoséquanais et pour ce qui constitue sans doute notre match « référence » à ce jour. La défense est au rendez-vous avec une certaine « agressivité » dans les montées défensives, une belle communication entre les joueurs et toujours quelqu’un prêt à s’envoyer pour boucher les trous. Une attaque propre – certes, on ne combine pas encore comme des nippons – mais la volonté d’utiliser toute la largeur et de mettre de la rapidité dans l’exécution est là.

Clamart Rugby 92 4e journée de Coupe CIFR Rugby à 5 26 novembre 2017

Résultat de cette 4e journée de Coupe CIFR Rugby à 5: quatre beaux essais viennent sanctionner notre engagement, pour un seul encaissé, une troisième place, un fanion et une coupe. C’est beau, c’est bon et ça donne confiance pour l’avenir.

Après-match

Clamart Rugby 92 4e journée de Coupe CIFR Rugby à 5 26 novembre 2017Comme il se doit, la bière d’après-match a la saveur du plaisir partagé. La réception organisée par Rosny est parfaite : entre remise de cadeaux aux joueurs, échange de fanion pour décorer le club-house de la Plaine et animations ludiques, nous recevons même une coupe pour récompenser notre classement final.

La parfaite Minerva, mexicaine érudite et cuisinière hors pair, nous gratifie d’un chili con carne aux petits oignons. Repus et désaltérés, nous quittons Rosny avec la certitude d’y revenir l’année prochaine tant l’accueil et l’ambiance y étaient au rendez-vous.

Au même moment une autre équipe Rugby à 5 participaient à une Féria, lire le résumé ici

Laisser un commentaire

(Obligatoire)