Les juniors victorieux contre USO Massif Central

Les juniors victorieux contre USO Massif Central
  • Rubrique:

Dimanche matin avait lieu pour les Juniors aussi le dernier match aller de la saison 2017-2018. En Balandrade cette année, le niveau est élevé mais nos U18 prouvent que notre formation porte ses fruits. Voici le résumé complet de Christian sur Les juniors victorieux contre USO Massif Central.

USO Massif Central contre Clamart Rugby 92

Coincé entre l’INSEP (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance) et l’Hippodrome de Vincennes, le stade Pershing nous accueille aujourd’hui, dimanche 17 décembre 2017, pour notre dernier match de la phase aller du championnat Balandrade contre l’USO Massif Central. Leurs juniors sont 5ièmes et nous, 4ièmes. Pour la petite histoire, ou plutôt, la grande, Ce stade porte le nom d’un illustre général américain : John Pershing, qui marqua son empreinte lors de la Grande Guerre en France et qui contribua à la victoire. En tous cas, il est clair que le terrain sur lequel vont jouer nos garçons est un véritable champ de patates, le truc bien gras où t’as intérêt à avoir des crampons sinon tu restes collé et il faut faire appel au service de la voirie pour te sortir de cette boue gluante, grasse et visqueuse. Le début du match a été fixé à 11h30. Cyrille, Yann, Zoulou, Aryana, Nath, Martine, Lolo et votre serviteur sont présents, le p’tit Raph est là aussi, ainsi que ses heureux grands parents : Claudine et Marc, sans oublier des parents accompagnants qui nous ont bien aidés pour le covoiturage, un grand merci à eux. Le temps est frais, mais ensoleillé.

La feuille de match :

1 : Vincent ; 2 : Abbou ; 3 : Guillaume ; 4 : Alex ; 5 : Alexis ; 6 : Jérémie ; 7 : Raph (Cap.) ; 8 : Jeannot ; 9 : Arthur ; 10 : Tom ; 11 : Noé ; 12 : Yannick ; 13 : Hugo ; 14 : Pierrot dit Bip-Bip ; 15 : Nico ; 16 : Joseph : 17 : Antoine ; 18 : Gabriel ; 19 : Paul ; 20 : Abdel ; 21 : Alban ; 22 : Maxence.

Nous jouons en rouge et blanc, alors que le maillot de l’USO Massif Central est blanc, bleu et rouge.

11h35 (approximativement car ma batterie de téléphone vient de lâcher, du coup vous n’aurez pas les horaires intermédiaires) : L’arbitre fait aligner les deux équipes et siffle l’entrée sur le terrain.

C’est parti, l’USO engage. On réceptionne, mais on commet un en-avant à 25 mètres de notre ligne. A la suite de la mêlée, le jeu se déplace de part et d’autre du terrain : le coup de la technique essuie-glace, très chiant quand t’as pas la balle !!! D’autant plus qu’un bleu déboule d’un ultime regroupement, et après deux plaquages ratés par notre défense, on se prend un essai assassin 5-0, mais la transformation est ratée.

On engage, nos adversaires perçoivent la baballe, et nous la renvoie direct. Bip-Bip ne rate pas l’occasion et passe à Nico qui nous fait une percée de tous les diables, mais il est plaqué durement, cependant il se relève. Mêlée pour l’USO, leur 9 balance à suivre, nos garçons, à la réception de la balle, avancent à nouveau. Nico reste au sol sur un regroupement. Aryana rentre sur le terrain, Nico sort mais il ne va pas bien, on le couvre, il s’assoit sur le banc, il est groggy. Alban le remplace.

Nous sommes pénalisés au milieu du terrain, l’USO joue la pénale-touche. Raph vole la touche, bravo !!! Regroupement, Abbou est aux commandes, Yannick dégage, un bleu récupère le ballon. Nouveau regroupement, le grain de riz sort, on avance. Arthur passe à Tom qui file à Bip-Bip. Regroupement à 15 mètres, la balle est extirpée de cette bouillie de joueurs par Arthur qui transmet à Tom qui donne à Yannick.

Trop top les actions que nos garçons sont en train d’effectuer, même s’il n’y a pas encore concrétisation, ils gèrent bien, mais on est pénalisé pour un hors-jeu. On se retrouve à 20 mètres de leur ligne d’essai. A la suite de la touche, l’USO veut se libérer, mais c’est sans compter sur Bip-Bip qui chope la balle. Il nous libère à son tour, mais un bleu récupère l’ogive. A la suite de cette action, on se prend une pénalité à proximité de nos perches. L’USO en profite pour augmenter leur compteur de 3 points : 8-0.

On est à 5 mètres de la ligne d’essai de l’USO : successions de cocottes, les bleus mettent les barbelés. Ils sont pénalisés. On la joue à la main. On continue, regroupement, on va y arriver !!! On passe de l’autre coté. Bip-Bip n’arrive pas à temps sur la balle et on la perd. Ce n’est que partie remise.

Nos Sang et Neige ont annexé le terrain de l’USO depuis un bon paquet de minutes, pénale-touche pour nous, on repart avec un nouveau regroupement, mais dans la fébrilité, on commet un en-avant. A la suite de la mêlée, le jeu est relancé de plus belle. Alban réceptionne le principal accessoire du match le passe à Bip-Bip qui file le long de la ligne de touche et, après quelques cadrages-débordements en latéral, il se retrouve de l’autre coté du terrain. Nos garçons avancent à la vitesse de l’éclair et c’est Yannick qui concluent cette magnifique action collective par un superbe essai de malade : 8-5, puis 8-7, transformé par ce même Yannick.

VERDUN n’a qu’a bien t’abstenir !!!

Mi-temps

Les consignes sont données par nos coaches, Nos garçons doivent continuer à mettre la pression sur leurs adversaires, ça va payer.

A la reprise, on engage. Suite à cette première action, la balle file en touche. A la sortie de celle-ci les bleus sont pénalisés. Belle pénale-touche pour nous à 10 mètres de la ligne du bonheur, malheureusement on la perd. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation !!! Mais nos garçons se rattrapent en la repiquant sur le regroupement. Les bleus sont à nouveau pénalisés. Cette fois-ci, pénale-touche à 5 mètres de leur ligne et … on la perd à nouveau. Du coup, l’USO en profite pour se dégager, mais il ne faut faire c… nos clamartois quand ils veulent aboutir, ils sont têtus les bougres !!! Ils chopent le dégagement et continuent à avancer de plus belle.

On se situe maintenant à 15 mètres de la ligne que nous espérons tous franchir comme un seul homme. On avance encore et encore. On se rapproche dangereusement de leur ligne, mais sur une réception, Tom commet un en-avant. C’est rien garçon, il ne faut pas se décourager. A la suite de la mêlée, on reprend l’avantage et c’est Alban qui entame une longue course folle pour se diriger en diagonal sur le coté droit de la ligne d’essai de l’USO. Dès qu’il a passé celle-ci, il change de cap pour filer au milieu et déposer le ballon, le plus près possible de l’en-but. C’est bien, mais à chaque coup, ça me fait flipper. On n’est jamais à l’abri d’une erreur, Aryana est d’accord avec moi, d’ailleurs. Mais c’était le bon choix ; 8-12. Du coup, cela permet à Yannick de transformer : 8-14.

Et c’est reparti, que de belles actions, on avance encore, mais l’USO récupère la balle. Un joueur adverse fille le long de la ligne de touche et se prend un plaquage du tonnerre de Zeus par Raph !!! Je n’aurais pas aimé être à sa place !!!

Maintenant les bleus sont chez nous, nos garçons défendent bien, mais la machine de l’USO Massif Central avance inexorablement, on se fait enfoncer. Heureusement, ils commettent un en-avant. On était à 10 mètres de notre ligne. Cela permet, à la suite de la mêlée, de nous laisser un peu d’air avec une touche. Mais les bleus sont toujours présents dans notre camp, et pour couronner le tout, on se fait pénaliser. Les bleus la jouent à la main et on se prend un nouvel essai : 13-14. Heureusement que la transformation est ratée. Il doit rester approximativement 15 minutes.

Mais nos garçons ont de la ressource à revendre. Quelle belle action menée par Abdel, le grain de riz passe de main en main. On perd la balle, mais en tous cas, quelle super action même si elle été a avortée.

P… à quel combat de tranchées nous assistons sous nos yeux émerveillés. Quelle chance nous avons d’être témoins de ce moment génial dont les acteurs sont de vrais guerriers de part et d’autre, d’ailleurs. Nos p’tits gars ne lâchent rien et les bleus ne les laissent pas faire. On ne reconnait plus nos joueurs tellement ils sont maculés de boue, on dirait que le ballon a été teint en marron foncé. D’un seul coup émerge comme un beau diable, notre Arthur qui plante un essai sous les écarquillés de leurs adversaires : 13-19. Bravo, bravo, bravo !!! Comme l’essai était vraiment sur le coté, Yannick n’arrive pas à transformer cette fois.

Les quelques dernières minutes qui restent s’écoulent aussi lentement que la goutte qui tombe sur le crâne d’un condamné !!! Les bleus en veulent, nos garçons résistent grâce à une excellente défense, mais également à l’aide de nouvelles attaquent même si celles-ci restent cantonnées sur nos terres. Que de courage et d’adversité parmi ces 30 joueurs.

Les juniors victorieux contre USO Massif Central

L’arbitre siffle la fin de la rencontre. Nous exultons de joie sur le banc de touche, nos garçons se sont bien battus et méritent cette victoire. Nos Sang et Neige font une haie d’honneur aux garçons de l’USO Massif Central qui leur rendent. Puis, l’habituel rituel menée par Yannick fige pour le temps une nouvelle victoire de nos Sang et Neige.

Verdun n’avait bien qu’a s’abstenir en cette fin de matinée de dimanche, nos garçons sont sortis crasseux avec des maillots dont les numéros étaient indiscernables. Ils se sont donnés, il n’y a rien à redire et pourtant ils n’ont pas l’habitude de jouer sur ce type de terrain, alors le résultat est d’autant plus valeureux. Quelles ressources, ils sont arrivés à trouver lors de cette rencontre ? En tous cas, ce qui est sûr, c’est qu’ils s’améliorent au fil des rencontres grâce à leur maîtrise du jeu et à leur mental. Il n’y a vraiment pas grand chose à jeter, croyez-nous !!! Encore un grand merci aux entraineurs qui enseignent à nos Clamartois leurs compétences techniques, stratégiques, physiques et mentales. Merci aussi à Aryana pour les soins prodigués à nos garçons.

Notre premier match de la phase retour se déroulera contre le RC Versailles, le dimanche 21 janvier (tout le calendrier Juniors ici), probablement au stade Porchefontaine. D’ici là, passez d’excellentes fêtes de Noël et de fin d’année. Et revenez-nous frais et dispo pour de nouvelles aventures.

Tous nos vœux de réussite, nous sommes là pour vous soutenir car, comme vous le savez, nous sommes vos plus grands fans, allez chers garçons !!!

Christian
PS : Nico est sorti de l’hôpital, il a une commotion cérébrale, mais rien d’alarmant.

Laisser un commentaire

(Obligatoire)